Le Mantrailing et son matériel

 

Le Mantrailing n’est pas une activité très onéreuse, mais il est important de savoir s’équiper correctement. L’indispensable est, bien sûr, une longe, un harnais, un collier, des récompenses et des sacs pour les déjections.

La longe :

Nous privilégions une longe en biothane, ou en cuir, d’environ 7-8m. En effet, une longe trop courte ne permet pas au chien de prendre son indépendance et de travailler correctement, il sera trop « proche » de vous. Dans un carrefour il faut le laisser « travailler et réfléchir » à son aise, sans être collé derrière lui, au risque de le « pousser » dans une mauvaise direction.

En revanche, une longe trop longue peut faire des nœuds, s’emmêler autour du bras, se coincer un peu partout et nous pouvons, également, se prendre les pieds dedans.

La matière doit être solide, mais pas trop lourde : une partie du poids tombe sur le dos du chien, et vous portez aussi une partie de la longe. Économisons le binôme !

En Mantrailing, le travail avec la longe est le plus dur, mais il est primordial.

Le harnais en X ou Y dédié à l’activité :

Vous vous demanderez : pourquoi pas en T ?  Tout simplement car les harnais en T bloquent les épaules du chien et que cela peut lui faire mal s’il commence à tirer. En Mantrailing, le chien est autorisé à tracter.

Un harnais qui prend le poitrail en X ou Y est bien mieux pour son confort. Ce dernier sera dédié à l’activité car c’est un conditionnement. En effet, lorsque le chien vous verra avec le harnais Mantrailing il saura déjà quelle activité il va faire. 

Si vous utilisez le harnais de balade, il va se mettre en « mode promenade », ce qui est logique pour lui. Il ne sera donc pas au « boulot ». Aussi, si c’est celui pour faire du cani cross vous risquerez de devoir freiner votre chien tout au long de la piste, ce qui ne sera pas confortable ni pour lui, ni pour vous.

Le collier :

N’importe quel collier peut convenir, hormis les colliers étrangleurs. Lors de son inspection, le chien ne doit pas être contraint. C’est sa « pause-café » avant le boulot.

Pourquoi pas son harnais de promenade ? Retirer et remettre un harnais, c’est beaucoup de manipulation, ce que le chien n’apprécie pas forcement.

Le Mantrailing est un jeu pour lui, et comme tous les jeux, on évite les choses désagréables.

Les récompenses :

Il faut toujours avoir de quoi récompenser son chien plusieurs fois. En effet, on peut vous préparer des petits exercices qui nécessitent plusieurs récompenses.

Le tube de pâté est ce qu’il y a de mieux : il est pratique, il se range facilement dans la poche et il permet de mieux doser la récompense. 

Les boites hermétiques sont parfaites au début mais cela prend de la place et il ne faut pas oublier de les recharger.

Au début, il est recommandé d’utiliser une récompense très appétant afin de motiver le chien. De plus, comme pour le Harnais, c’est « un plus » d’avoir une récompense spéciale lors de l’activité afin d’augmenter la motivation de votre compagnon.  

Des sacs pour les déjections :

Comme nous, ce n’est pas parce qu’ils sont au travail que le corps arrête ses fonctions primaires.

Lorsque l’on pousse le jeu ….

La tenue :

Il est important d’avoir une tenue tout terrain, car le Mantrailing est tout terrain !
Le mieux c’est un pantalon et un blouson imperméable pour l’hiver. Pour l’été, un pantalon très léger qui sèche vite.

Été, comme hiver, les poches qui se ferment avec zip, ou rabat, sont de rigueur afin de ranger en sécurité nos effets personnels ou notre matériel.

En Mantrailing, on ne sait jamais où va nous mener la piste. Nous pouvons finir les mollets pleins d’orties, ce qui n’est jamais agréable ! C’est pourquoi, avoir un pantalon long est plus confortable.

De plus, des superpositions de vêtements, que l’on peut retirer facilement, permettent au cours d’une piste de retirer une épaisseur, car lorsque nous marchons, nous pouvons vite avoir très chaud.

Le gilet de visibilité :

Nous en prêtons et ils offrent aussi plusieurs poches afin de ranger différentes choses, notamment « l’odeur » pour la piste, entre autres.

Le sac à dos :

Aussi, été comme hiver, un sac à dos est recommandé afin de ranger quelques essentiels :

  • Une, voire deux, bouteilles d’eau de 1 L pour vous et votre chien : en effet, il a besoin d’humidifier ses « capteurs ». Vous vous dépensez également donc il faut boire ! Cela permet aussi de faire une pause sur la piste. Si vous utilisez une bouteille en plastique, attention, leurs utilisations sont uniques. Mieux vaut l’achat d’une bouteille en métal qui est écologique, lavable et réutilisable.
  • Une gamelle rétractable
  • Des sacs à déjections
  • Des sachets de congélations fermeture par zip de 1 litre
  • Les papiers du loulou et les vôtres.
  • Des mouchoirs
  • Des récompenses, même pour vous en cas de besoin de sucre
  • Une petite trousse de secours : « Le Must » !

Pour les pauses et les déjeuners :

  • Son gobelet
  • Sa chaise
  • En hiver : son réchaud ou sa boite thermos pour le repas.